top of page

Méthode Snoezelen : une approche alternative au bien être


« La démarche Snoezelen a des effets immédiats sur le comportement et l’humeur des personnes fragilisées ».

Définition et origine du concept Snoezelen

Inutile de chercher la signification du terme Snoezelen dans le dictionnaire : vous ne trouverez rien ! D’origine hollandaise, ce mot est le fruit de la contraction de « snuffelen » (sentir) et de « doezelen » (somnoler, se relaxer).
 
Axée sur la stimulation sensorielle, la méthode Snoezelen a pour unique ambition d'accorder un instant de bien-être et d'apaisement dans un lieu spécialement aménagé pour l'occasion.
 
Apparue dans les années 1970 sous l’impulsion de deux jeunes hollandais exerçant en tant qu'éducateurs spécialisés, la démarche Snoezelen a connu un vif intérêt aux Pays-Bas, en Belgique et en Australie. Il a fallu attendre les années 1990 pour voir la France s’emparer à son tour de cette méthode non médicamenteuse. 
 
 
Quel public est concerné par l’approche Snoezelen ?
Jadis utilisée pour soulager certains troubles du comportement associés à un handicap mental, la méthode Snoezelen s’est extirpée de ce cadre unique pour trouver un écho favorable auprès d’autres publics (petite enfance, adolescence, personnes âgées).
 
D’ailleurs, de plus en plus de structures investissent dans des salles dédiées à la méthode Snoezelen pour améliorer le bien-être des seniors, et notamment ceux :
 
rencontrant des difficultés de communication ;
souffrant d’une pathologie cognitive ;
présentant une perte d’autonomie.
 
Où se déroule une séance Snoezelen ?
En fonction de la place et du budget disponibles, la salle Snoezelen accueillera différents espaces aménagés visant à stimuler les sens primaires (ouïe, odorat, toucher, vue, goût).
 
Compte tenu de l’investissement associé à un tel aménagement, il est tout à fait possible de s’orienter vers des accessoires transportables et peu encombrants (chariot Snoezelen par exemple). Ainsi, de manière ponctuelle, la démarche Snoezelen peut transformer une chambre ou un lieu de vie en un véritable laboratoire d'éveil des sens.
 
 
Comment se déroule une séance Snoezelen ?
Il faut garder à l’esprit que la démarche Snoezelen n'est pas une méthode miracle ayant vocation à se substituer aux formes traditionnelles d'accompagnement. Ainsi, les équipements sensoriels doivent être considérés comme des outils. L'enjeu est de placer ces outils à disposition tout en intégrant une dimension humaine à l'accompagnement.
 

À ce propos, voici les 6 principes de base à respecter pour assurer le succès d'une séance Snoezelen. 

 
 

La liberté de choix

Bien entendu, chaque personne est en droit d’accueillir favorablement ou non la démarche Snoezelen. Se forcer à réaliser une activité n’est pas la meilleure option pour profiter pleinement de l’expérience.
 
La liberté de choix s’entend également pendant la séance. L'accompagnement doit permettre au senior de s'orienter de manière autonome vers le matériel qu’il souhaite utiliser afin de stimuler un sens spécifique, même s'il délaisse d'autres objets sensoriels. 
 
 

Le respect du rythme de chacun

Chaque individu rencontrant des difficultés et des blocages spécifiques, il est crucial que la séance Snoezelen soit adaptée au rythme de chacun. De plus, selon le moment de la journée, le jour de la séance et l'humeur, le rythme de l’expérience peut être totalement différent.
 
Dès lors, si le senior passe plus de temps avec un objet sensoriel qu’un autre, l’accompagnant n’interviendra sous aucun prétexte, sous peine de lui imposer une situation inconfortable. 
 
D’ailleurs, les séances Snoezelen ne sont pas liées à l'atteinte d’objectifs spécifiques, si ce n’est de ressentir un bien-être profond.
 
 
Un volume sonore adapté à la sensibilité de chacun
Puisque l’approche Snoezelen constitue un voyage qui invite à l’apaisement, l’atmosphère est caractérisée par le calme. Toutefois, se sentir libre étant un leitmotiv incontournable de l’approche, il ne faut pas confondre l'espace Snoezelen avec une bibliothèque ou une église.
 
À condition de veiller à ce que le volume sonore n’entrave pas le bon fonctionnement de l'expérience (s’il s’agit d’une séance collective), aucune règle n’impose un silence de plomb.
 
 
L’importance de la durée d’une séance Snoezelen
Quoique fondamentale pour optimiser les effets bénéfiques de l’approche Snoezelen sur le psychisme, la question de la durée d’une séance n’appelle pas de réponse unique.
 
Même si la majorité des séances durent environ 30 minutes, cette durée varie en fonction du senior accompagné (degré de perte d'autonomie, capacité de concentration...).
 
Aussi, lors de l'expérience sensorielle, l'état d'esprit du senior est souvent le meilleur indicateur pour savoir si la séance doit être écourtée ou allongée.
 
 
Les avantages associés à la répétition des séances
Expérimenter l’approche Snoezelen une seule fois peut suffire à apaiser une personne âgée de manière temporaire. Toutefois, puisque la démarche Snoezelen est axée sur le confort et la détente, il serait dommage de se priver des bienfaits de cette pratique à long terme.
 
À ce titre, les professionnels de la petite enfance et de la gériatrie estiment que la fréquence idéale de l'expérience Snoezelen est de deux, voire trois séances par semaine. En complément de la pratique dans la salle prévue à cet effet, les experts conseillent d'organiser quotidiennement des temps Snoezelen (au moment du lever et du coucher, avant ou après la toilette...).
 
D'ailleurs, s'immerger régulièrement dans des environnements Snoezelen offre certains avantages :
 
Renforcer la mémorisation sensorielle :
même si l’apprentissage ne figure pas parmi les objectifs poursuivis par l’approche Snoezelen, la répétition contribue à l'amélioration de la mémoire perceptive (ou mémoire des sens).
Améliorer la confiance :
pénétrer dans un lieu inconnu étant source de questionnements et de stress, la répétition aide le senior à se sentir à l’aise dans son environnement. Si bien qu’au fil du temps, ce dernier finit par mettre en place une routine rassurante.
 

Quels sont les bienfaits de la méthode Snoezelen

L’approche Snoezelen est reconnue pour apporter des résultats positifs , plusieurs études ont observé que l'instauration d'une approche Snoezelen entraînait :
 
une réduction des douleurs et des troubles du comportement (agressivité, stress, anxiété)
une diminution des prescriptions de médicaments ;
une hausse de l'intérêt porté aux activités proposées par ailleurs ;
un renforcement du sentiment d’apaisement, qui se traduit par des symptômes physiques (ralentissement du rythme cardiaque, diminution de la pression artérielle).
Aussi, puisqu’elle est axée sur l’humain et la stimulation des sens, l’approche Snoezelen a un impact positif sur les relations sociales, à plus forte raison chez les seniors présentant des difficultés de communication.
 
En effet, en ouvrant la voie vers de nouveaux modes de communication, la méthode Snoezelen permet à l’entourage du patient de partager des moments privilégiés avec leurs aînés. C’est le cas des petits-enfants, particulièrement séduits par le caractère ludique des activités proposées.
 
 

Méthode Snoezelen : que dit la recherche scientifique ?

En 2011, une étude menée par Andreeva auprès de 4 personnes âgées atteintes de démence cognitive (Alzheimer par exemple) a mis en lumière les bienfaits des séances Snoezelen sur la vie quotidienne de ces derniers.
 
Pendant un mois, avant la toilette, les patients ont profité d'un espace Snoezelen fraîchement aménagé. Résultat ? L’étude a observé que, grâce à l’apaisement découlant de l’expérience vécue quelques minutes auparavant, les patients étaient plus sereins à l’idée d’être accompagnés dans leur toilette matinale. Cette réduction des troubles du comportement perdurait d'ailleurs au cours de la journée.
 
Évidemment, compte tenu du minutage serré devant être respecté par les accompagnants professionnels, le renouvellement quotidien d’une telle expérience est souvent délicat.
 
Plus explicite encore, une étude comportementale, mise en place par des chercheurs hollandais, a étudié les effets de l’approche Snoezelen à deux minutages différents : dès sa mise en place, puis 18 mois après.
 
Après avoir décortiqué 250 enregistrements vidéo, les scientifiques ont constaté :
 
une augmentation significative du nombre de contacts visuels, de sourires et d'échanges verbaux du senior vers le professionnel ;
un renforcement du sentiment d’autonomie exprimé par le patient lui-même ;
une réduction de la colère et des plaintes exprimées.
 
Quel est le matériel utile à la stimulation sensorielle dans un espace Snoezelen ?
Afin de bénéficier d'une expérience sensorielle réussie, le matériel doit permettre à chacun de stimuler ses 5 sens de manière simultanée ou séparée. Ainsi, de nombreux accessoires et équipements sont disponibles sur le marché.
 
 
Des jeux de lumière pour favoriser la stimulation visuelle
Les accessoires visant à stimuler la vue participe à la création d'un univers agréable, comme suspendu dans le temps.
 
En pratique, trois catégories d’équipements sont utilisés pour l’aménagement d’un espace Snoezelen :
 
Les fibres optiques
Reliées à une source lumineuse, les fibres optiques se matérialisent par des fils qui envahissent l'espace Snoezelen. Grâce au disque qui tourne à l’intérieur de l’équipement, les fils changent de couleur, permettant ainsi de modifier l'ambiance à sa guise.
 
Les objets lumineux
Lampes, lanternes, miroirs acryliques, colonnes à bulle... de nombreux produits estampillés « Snoezelen » sont vendus sur le marché.
 
Toutefois, pour éviter la surstimulation visuelle, il faudra veiller à installer ces objets avec parcimonie. Concevoir un espace doux et apaisant, par exemple via des lumières tamisées, reste la priorité.
 
Les projecteurs d’ambiance
À huile ou à diaporama, les projecteurs lumineux sont souvent incorporés à l’approche Snoezelen.
 
Les projections basées sur des diaporamas enveloppent les seniors dans un monde virtuel en mouvement, grâce au pouvoir de l'animation. Ce type de projecteurs se basent sur des images réelles, comme des paysages naturels oui  des animaux.
 
A contrario, les projecteurs à huile projettent des formes abstraites. L’idée est donc de favoriser l’imaginaire de l’utilisateur.
 
L’avantage des produits à huile est de minimiser le risque de mise en échec du senior. Par exemple, si l’utilisateur se retrouve dans l'incapacité de reconnaître un diaporama projetant un animal spécifique, la frustration ressentie peut monter d’un cran. En projetant des formes n'ayant aucune base réelle, les projecteurs à huile évacuent ce risque.
 
 

Les moyens de stimuler l'audition dans une salle Snoezelen

Poursuivons notre tour des 5 sens avec la stimulation auditive. Vous l’aurez compris : puisque l’objectif est de renforcer le bien-être et l’apaisement des utilisateurs, le niveau sonore de la salle Snoezelen ne doit pas dépasser un certain seuil.
 
Toutefois, selon la sensibilité auditive du senior accompagné, il est crucial de personnaliser l’atmosphère sonore. Tandis que certaines personnes âgées souffrent de troubles auditifs, d’autres estiment que le son nuit à leur concentration. 
 
Fort heureusement, en choisissant le matériel approprié, il est possible de créer des environnements adaptés à chaque individu. C’est le cas notamment des :
 
instruments sonores : bâton de pluie, cloches, maracas, xylophone, orgue électronique, tambourin, castagnettes…
musiques de relaxation : CD, DVD, kit audio et vidéo...
panneaux sensoriels auditifs
 

Pourquoi stimuler l'odorat dans un espace Snoezelen ?

Les odeurs alimentent la mémoire olfactive. Lorsque nous sentons une odeur, une partie de notre cerveau, le cortex olfactif, se met en action pour stocker cette information.
 
Cette capacité de notre cerveau est d’ailleurs particulièrement puissante, dans la mesure où certaines odeurs restent en mémoire pendant de très longues années. Ainsi, alors que nos dernières vacances sont majoritairement mémorisées à travers des images, les odeurs sont enregistrées dans notre mémoire à long terme, de sorte que de lointains souvenirs d’enfance peuvent rejaillir.
 
Le principal intérêt de la stimulation par les odeurs réside dans sa simplicité de mise en place. Même si de nombreux outils sophistiqués fourmillent sur le marché (bornes olfactives, loto des odeurs, livres olfactifs), il est possible de travailler avec l’existant pour susciter des réactions olfactives.
 
C’est le cas notamment des épices (thym, cannelle, persil, laurier…), des fruits particulièrement odorants (orange, melon, citron, ananas…), du café ou encore de la lavande. Les bougies, les huiles essentielles et les diffuseurs d’ambiance sont également efficaces pour créer une ambiance olfactive agréable.
 
 

Comment faire pour stimuler le toucher lors d'une séance Snoezelen ?

Pour améliorer le bien-être de chaque participant, la salle Snoezelen doit être équipée d’un matériel confortable et sécurisé. Ce soin apporté au confort participe à la stimulation d'un sens vital pour chaque personne : le toucher.
 
D’ailleurs, le besoin de stimulation par le toucher ne diminue en aucun cas avec l’âge, bien au contraire. Les vicissitudes de la vie d'un senior (décès de proches, solitude...) entraînent naturellement un besoin croissant de contacts tactiles.
 
L’approche Snoezelen place donc l'éveil par le toucher au centre de ses priorités. Cette volonté se traduit par l’utilisation de différents accessoires :
 
matelas à eau chauffant : adapté aux personnes âgées souffrant d'une perte de mobilité sévère, ce type de matelas procure une sensation de flottaison, renforçant ainsi la relaxation.
coussin vibrant : installé sous les fesses, les jambes ou au niveau du dos, le coussin vibrant apaise par le massage. Il existe également des boudins vibrants, moins volumineux, qui ont l'avantage de se glisser au niveau de la nuque et des plis articulaires.
textiles et objets variés : des balles anti-stress aux plumeaux en passant par les foulards, il existe mille et une façons de stimuler le toucher.
 
La stimulation du goût chez les personnes atteintes d'Alzheimer
Découvrir ou redécouvrir des aliments, apprécier des températures différentes, jouer avec les formes et les textures sont autant d’actions qui stimulent le goût des personnes âgées.
 
Le vieillissement étant un facteur aggravant de la perte d’appétit et autres troubles alimentaires, l’idée est de sortir le senior de son quotidien, en mettant en place une approche ludique.
 
La pratique du finger food, à savoir le fait de manger avec les mains de petites bouchées d’aliments variés, répond parfaitement aux problématiques rencontrées par certaines personnes âgées, notamment atteintes de la maladie d’Alzheimer. Cette méthode alimentaire s’installe d’ailleurs progressivement dans les structures accueillant des seniors, puisqu’elle contribue à renforcer l’autonomie et la confiance en soi.
 
 
Plus qu'une simple méthode, l'approche Snoezelen renvoie davantage à une philosophie et à un état d'esprit basé sur la confiance et l'ouverture. Faisant fi de la performance, le concept se traduit par une expérience sensorielle dont l'unique but est d'améliorer le bien-être des personnes fragiles. De quoi être généralisé au plus grand nombre ? L'avenir nous le dira !
10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Untitled

Comments


bottom of page